mot de passe Root sous linux perdu

Posted by & filed under , , .

Plop. J’ai perdu un mot de passe d’une machine virtuelle, qui plus ai sur une bonne distrib Mageia – pour laquelle les développeurs ont faits quelques efforts de protection. J’aurais pu la refaire, mais j’ai décidé que ce genre de chose peut arriver sur une vraie machines, et donc qu’il serait beaucoup plus utile de m’en dépatouiller.

voici donc la traduction de cette page, qui m’a semblé la plus complète en la matière.

Traduction librement enrichie par moi même ___________________________________________________________________

récupérer son Mot de passe Super utilisateur (root) perdu

Récupérer son mot de passe root perdu ou oublié dépend énormément du niveau de protection prévu dans le système au départ.

[…citation personelle de l’auteur sans importance…]

Si vous avez simplement besoin de CHANGER le mot de passe root et que vous êtes déjà identifié en root, il suffit de taper « passwd » dans un terminal et de suivre les indications.

Seulement voilà… ce coup là, vous avez décidé de régarder quelque chose sur une distrib installée i ly a un bon moment et… « ‘tain j’ai mis quoi comme root la dessus…hmm… ça ? nan… et ça ? OOOCH a oui… je me rappelle j’avais voulu mettre un truc simple et… » Bref, on va pas perdre une journée à se brute-forcer soi-même, passons à autre chose.

avant de lancer les joyeusetés… pensez à ça :

Sur des systèmes de production (qui tournent plusieurs semaine/mois sans redémarrage [là on vient juste de perdre les windowziens, partis en gueulant au charlatanisme]) il arrivent que l’on se mettent a cherche un mot de passe root alors que le root est encore loggué sur un écran alternatif; accessible avec ctrl + alt + F1->F7

oui, toi petit linuxien débutant capable de perdre ton pass…. il y a peu de chance que ça te serve.

Essayons d’abord la méthode douce

Avant de plonger tête première dans des choses un tout petit peu compliquées, voyons ce que donne un simple sudo, qui vous permet d’avoir les droit ROOT mais avec votre propre mot de passe. Pour cela, tapez :shell sudos su

dans une fenêtre de terminal. Si le terminal vous demande votre mot de passe, tapez le votre. Si votre pseudo disparaît, au profit d’un simple « # », you êtes le patron ! Il ne vous reste alors plus qu’a changer le mot de passe.

Voilà. C’était la voie simple… et ça n’a sûrement rien donné. Heureusement, l’article n’est pas terminé !

Démarrage en mode « Single »

Encore une fois, on va commencer par tenter quelque chose de simple. Là aussi, peut de chance de succès car il y a toute les chances que votre distribe soit configurée pour vous demander un mot de passe Root pour atteindre l’utilisateur « Single ». Dans ce cas, on a encore d’autres cartes à jouer si le boot « single init » ne donne rien, nous essaieront de remplacer « init » par « /bin/bash »

Redémarrez pour accéder à la séquence de boot, dans LILO ou GRUB/GRUB2.

Attention : accéder à la ligne de commande dans Grub peut se révéler pénible; GRUB indique comment faire, GRUB2 non : il faut rester appuyer sur SHIFT pour faire apparaître la fameuse ligne de commande. Il fallait d’ailleurs faire ECHAP dans GRUB.

[note du traducteur : la suite demande sérieusement des images que je dois donc fabriquer :/ la suite de la traduction la prochaine fois que j’ai un peu de temps]

EDIT : je suis encore débordé mais je publie tout de même car ce qui est traduit peut déjà être utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *