JHead – usure tube PTFE

Posted by & filed under , .

Bonjour à toutes et à tous !

D’abord, cher Reprapeurs, je suis de tout coeur avec vous en ces temps de cannicule. Les polulo lachent et les impressions on besoin de ventilateurs de 8 Megawatts pour refroidir un peu entre chaque couche. Les alimes déconnent, les NEMA n’ont jamais été aussi chaud, bref, c’est la merde !

Bon, et bien consolez vous : si vos machines fonctionnent dans des pièces a 40°C, elle marcheront impeccable le reste du temps !

Si je viens écrire un article alors que je dois donner mon business plan demain à un comité, c’est que l’affaire est d’importance : un Jhead, percée à 0,75 qui se bouche ! Doucement, le debit est devenu incertain, inconstant, pénible même. J’ai d’abord commencé à pester contre le PLA… mais non. j’ai utilisé la bonne méthode de l’aiguille pour déboucher. Sans résultat !

 

Hola ! un bouchon adaptif et intelligent ? un complot polymérique contre mon imprimante ?

Que néniet’ JarJar !

j’ai décidé d’ouvrir la bête. Après tout, ca fait 3 jours que je travaille et trois jours que mes brêles se relais pour me péter les noyaux. je suis plus vraiment a deux heures près.

Le contexte

Cette Jhead est installée sur une machine de production, ayant pour but de faire des pièces fonctionnel, avec une grosse épaisseur de couches et une grande vitesse de fonctionnement.

Pour fournir de gros débit d’extrusion, je dois parfois extruder le PLA jusqu’à 230°C, voir 235°C.

comme mes impression devenait dégueulasse, j’ai tenté de monter la température. Et a mon avis, j’ai achevé le bouchage.

Voilà le tube de PTFE :

 IMG_20140610_010657[1]  IMG_20140610_010803[1]il est tout bouffé, et taillé en cône à l’intérieur. Autant dire que ce PTFE a bien du passé quelque part !

– moi je sais !

– oui, j’ai peur de comprendre….

Naheulbeuk

bin… le teflon n’est pas arrivé là où les pomme arrivent dans l’elfe, mais pas loin ! Et en tout cas, y quand même bien une histoire de ptit tr—– hop hop hop ! stop a cet humour pipi-caca !

Si on vous demande la différence entre un Jhead d’origine et une JHead copié, sachez par exemple que la buse de ma copie est percée à … 3,5mm et pas 3 !! les chinois s’en foutent, mais le file frotte 15 fois plus sur le PTFE car il n’est pas centré aussi bien par la nozzle … et voila.

Ajouter a ça l’essais en haute température, et vous avez surement un bel arrachement du reste du tube qui tenait miraculeusement et la réalisation de caramel de PLA dans les point stagnants dans la JHead !

 

 

ET BAM !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *