Recherche de vérité

Posted by & filed under .

Je me faisais une réflexion ce matin que je souhaite partager.

La recherche de la vérité occupe une partie substantielle de mon temps : D’abord dans la quête de travail pour l’avenir, pour assurer une vie à peu prêt sereine à ma famille et puis dans de très vastes sujets : énergie libre, médecine alternative, conspirations, art Hermétique et Philisophie.

Il m’apparaît clair que le moyen le plus simple pour savoir si quelque chose est véritable et n’est pas biaisé est de vérifier si l’information que l’on reçoit est simple et compréhensible (attention : simple ne veux pas dire accessible à tout le monde sans effort mais allant à l’essentiel droitement sans s’appuyer sur une montagnes de choses alambiquées) . Ensuite, son degré de fiabilité viendra finalement de la quantité de liens qui s’établissent naturellement avec les choses que l’on sais et que l’on à vérifier.

Ainsi, un sage saura tout de suite donner une échelle de fiabilité à une info : il connaît beaucoup de choses et donc pourra établir tout de suite les relations avec ce qu’il tient pour juste.

Ainsi le sage saura t’il voir les mensonges même les plus subtils.

Cela me fait penser que, puisque plus les mensonges sont gros plus ils passent, l’humanité est loin d’être sage. Les énormes mensonges que nous avalons chaque jour sont démontables par un enfant et par le plus primaire bon sens. Les exemples ne manquent pas. Je n’en donnerais pas car ce blog n’a pas du tout vocation à donner mon avis sur les épineuses questions pourtant nombreuses de notre monde moderne. Et pourtant, je peux tout de même en dire un peu plus : Si vous voulez un exemple de mensonge simple à démonter, prenez quelque chose qui ne va pas dans votre vie. Souvent, il s’agit de quelque chose qu’il faut un peu chercher et qui répond à la question « J’ai tout pour être heureux et pourtant je me sens mal, pourquoi ? » Ensuite… cherchez pourquoi vous vous êtes compromis dans cette chose. Vous tiendrez finalement une poignée de couleuvres qu’on vous aura fait avaler. Systématiquement, l’extinction de la télé (je veux dire la débrancher du mur et foutre des grands coups de latte dedans hein !)  a tendance à dramatiquement réduire le sentiment de mal-être.

Mais si l’on est pas un Sage ? Ce fameux sage dont tout le monde nous parle mais que personne ne voit… (au passage… si on en voit pas, à mon sens, c’est parce qu’il n’ y en a plus beaucoup)

Et puis déjà, c’est quoi un Sage ? un Sage, c’est un être qui a vécu suffisamment d’expériences pour avoir mis en accord son mental et son cœur et à qui l’esprit ne dicte que rarement des actes et des pensées en désaccords avec la manière la plus harmonieuse d’être pour lui même et tout ce qui l’entoure. (bah tiens, essais voir de remettre en cause cette définition copain ! tu peux y aller, elle doit pas vraiment être de moi 😉 )

Si l’on est pas sage ? et bien ce dire que l’on est pas sage, c’est déjà être pas trop mal placer pour trouver la vérité. A partir de là, il faut trouver la petite graine de sagesse en nous.

Je vais reposer la question de différente manière (question qui était : et si l’on est pas sage, comme qu’on fait pour savoir si ça sonne juste ton truc ?)

Comment fait un enfant pour évoluer ?

Comment savoir, moi qui suis inculte si je me fais rouler ?

De quel outils nous disposons tous pour nous orienter ?

Ma réponse : l’évidence.

Et oui, l’évidence me semble être l’outil primaire et valable à tous niveaux pour tester quelque chose et pour se forger ses premiers savoirs. En commençant par assembler des évidences simples, on commence a construire sa bibliothèque de savoir. Résultat, nous avons tous la même fondation, ne suffit plus alors que de se poser des questions….

3 Responses to “Recherche de vérité”

  1. BB

    Ne reste plus qu’à se poser des questions
    C’est ça, à mon humble avis. Et c’est bien pour ça que la vie moderne fait tout pour que l’on ne s’en pose pas ! La TV nous empêche de réfléchir, les journalistes nous disent quoi penser et comment réagir, ce sont des « chauffeurs de salle » qui poussent notre troupeau dans le sens voulu…… Par qui ? Pourquoi ? Et que se passe-t-il si je vois, pense ou désire autre chose ?
    … Et revoilà tes questions 😉

    Répondre
  2. MAB

    Autre question : un sage peut-il devenir perturbé par certains évènements de la vie ?
    Un enfant très malade, ou tué (pays en guerre, maladie…), une injustice… Une simple erreur engageant une responsabilité vis à vis de quelqu’un qui s’en trouve blessé ?
    Sera-t-il moins sage ? Est-ce que les autres le trouveront moins ou autant sage ?
    Le sage sait-il s’il est Sage ?
    😉

    Répondre
  3. Jean-Philippe

    héhé ! oui oui oui, tout ça tout ça… C’est vrai que l’enfant tuer… ya de quoi vaciller deux minutes.

    pour ce qui est des merdias et des journalopes… no comment.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *