Nanostruder

Posted by & filed under , , .

conçu pour être le plus petit possible, j’arrive tout de même à quelque chose d’un peu plus gros que l’airstruder ou mon Tito’s extruder préféré. Par contre c’est beaucoup plus petit qu’un Wade ou même qu’un Eckstruder pourtant bien foutu.

La force de mon futur bébé, c’est son système planétaire, qui lui confère un couple énorme. J’espère que tout ira bien.

Son autre force, c’est une belle idée : utiliser deux fois l’axe du moteur : une fois en axe libre, une fois en axe moteur. Ainsi, la gear MK7 qui entraîne le fil est sur l’axe du moteur mais est entraîné par les pignons du réducteur. L’axe n’est plus là que comme une articulation astucieux et forte, bien plus forte que ce que je pouvais attendre de mes autres idées.

donc pour ce soir, j’ai fini les pignons et le principe. Je ne vois pas d’ombre au tableau, genre erreur de conception grossière. J’ai inversé le montage du moteur par rapport à mon idée de départ et je gagne sur tous les tableaux :

La gear MK7 qui entraîne le fil est plus proche du moteur, donc l’effort sur le roulement sera moindre – puisque ce pignon est soumis à une force importante qui sert à plaquer le fil pour qu’il soit bien entraîné. [Cette phrase est trop longue pour être claire….] [ si, en fait elle est claire quand on est dans ma tête et qu’on a bien compris de quoi je parle. Je ferrais une vraie explication quand j’aurais pondu le bébé et qu’il faudra en parler un peu ^^]

reversed motor connection for a better MK7 gear strengh

reversed motor connection for a better MK7 gear strengh

One Response to “Nanostruder”

  1. frederic lefevre

    Re félicitation, nous avons vu ensemble la petite touche secrète pour finaliser la fiabilité de ton NANOSTRUDER reste à le proposer dans ton magasin.

    bises
    Fred

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *