Ici, ça pique dedans les oreilles !
Show MenuHide Menu

Le matériel

Un peu de quoi s'occuper !

Un peu de quoi s’occuper !

Les guitares

Pourquoi autant de guitares ? et bien parce que j’aime disposer d’une vaste palette de travail, et que je travail avec différents accordages. A part la Jackson et la basse Ibanez, ce sont des guitares sans marque. La lutherie n’est pas exceptionnelle, part contre j’ai changé tous les micros et c’est là que ça devient intéressant.

Je dispose donc des micros suivants :

  • Seymour Duncan SH-8 Invader,
  • Seymour Duncan SH-13 Dimebucker, le micro de Dimebag Darrell
  • Seymour Duncan Blackout empty, signature Mick Thomson (Slipknot)
  • Seymour Duncan Livewire HMet, première version des micros active en 18V
  • Shadow EQ5, le couteau suisse allemand
  • GFS crunchy et hot
  • EMG 81
  • EMG85

Mes guitares sont accordées en D standard,  drop C, B standard, drop A,  avec des tyrans fort jusqu’à 0,70″ pour le drop A.

La basse est un couteau suisse, une Ibanez SR-500, qui permet grâce à son préamp actif des réglages très variés.

Les amplis et baffles

Je dispose de trois têtes à lampes :

  • Une Peavey triple xXx, identique à une 3120 mais en 6L6 en puissance,
  • Une Randall V2, Ampli de scène de brute au son typique, gras et violent
  • Une Randall RH150d pour des sons moins agressifs et pour pouvoir coller à toutes les demandes.
  • Je compte rapidement acheter un tête Dark Terror et Tiny Terror de Orange

Coté baffles, j’ai un 1×12″ NOS avec un haut parleur Celestion Vintage 30, la référence pour la prise de gros son, et un 4×12″ Hugues&Kettner en Celestion Junior, plus sombres.

Coté informatique

J’ai monté un PC très puissant, en AMD Phenom II X61100T,  pour supporter les gros projets audio, auquel j’ai mis 3 écrans pour avoir le plus d’espace possible et être parfaitement à l’aise sur des projets de 15 pistes.

Pour l’acquisition audio, je travail avec une super carte son Edirol à 16 entrées qui permet de faire de l’enregistrement multi-piste, du traitement audio, de l’équalisation en entrée et en sortie. Un outils précieux pour gagner en temps et en efficacité, surtout quand on veut prendre rapidement des choses de sources variées (amplis, guitares & basses en direct, micros, DI, multieffet.. ETC !)

J’ai aussi un line 6 UX2.

Et le reste

  • 3 micros dynamiques de scène, utiles en deuxième micro sur des prise grattes sur l’ampli
  • 1 micro Shure SM27 pour les amplis et la voix.
  • Un boite de DI Koch pour faire des prises direct d’ampli,
  • Une pedal de disto monstrueuse Guyatone MMX Metal monster
  • Un préamp guitare Boss avec d’excellentes distorsions,
  • Une pédale de Whawha,
  • Un paire d’enceinte Studio Lab,
  • Un controller avec fader motorisé Berhinger,
  • Un clavier maitre Midi
  • Casques Sony XB-500 et XB-700

Dans un monde parfait

 

Je pourrais appuyer sur « passer à la caisse ». Quatres tête d’ampli, Deux baffles, deux paires d’enceintes, un micro voix, un boitier de re-amp qui me manque cruellement, un multi effet, et deux bricoles.

facture thomann

Ouch ! pique à tes yeux !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *