Ici, ça pique dedans les oreilles !
Show MenuHide Menu

Le matériel

Un peu de quoi s'occuper !

Un peu de quoi s’occuper !

Les guitares

Pourquoi autant de guitares ? et bien parce que j’aime disposer d’une vaste palette de travail, et que je travail avec différents accordages. A part la Jackson et la basse Ibanez, ce sont des guitares sans marque. La lutherie n’est pas exceptionnelle, part contre j’ai changé tous les micros et c’est là que ça devient intéressant.

Je dispose donc des micros suivants :

  • Seymour Duncan SH-8 Invader,
  • Seymour Duncan SH-13 Dimebucker, le micro de Dimebag Darrell
  • Seymour Duncan Blackout empty, signature Mick Thomson (Slipknot)
  • Seymour Duncan Livewire HMet, première version des micros active en 18V
  • Shadow EQ5, le couteau suisse allemand
  • GFS crunchy et hot
  • EMG 81
  • EMG85

Mes guitares sont accordées en D standard,  drop C, B standard, drop A,  avec des tyrans fort jusqu’à 0,70″ pour le drop A.

La basse est un couteau suisse, une Ibanez SR-500, qui permet grâce à son préamp actif des réglages très variés.

Les amplis et baffles

Je dispose de trois têtes à lampes :

  • Une Peavey triple xXx, identique à une 3120 mais en 6L6 en puissance,
  • Une Randall V2, Ampli de scène de brute au son typique, gras et violent
  • Une Randall RH150d pour des sons moins agressifs et pour pouvoir coller à toutes les demandes.
  • Une Hugues&Kettner GrandMeister 40 Deluxe

Coté baffles, j’ai un 1×12″ NOS avec un haut parleur Celestion Vintage 30, la référence pour la prise de gros son, et un 4×12″ Hugues&Kettner en Celestion Junior, plus sombres et un 2×12 thomann acheté en attendant de finir mon 2×12 maison, modifié et équipé d’un haut parleur V30 et d’un ElectroVoice evm12l.

Coté informatique

J’ai monté un PC très puissant, en AMD Phenom II X61100T.  (Ouhla ! mais c’est vieux ça ! ;) cet ordi est mort bravement!) Je mixe actuellement sur plusieurs ordi en i7 SSD et serveur de données Proxmox en réseau gigabit, avec double sauvegarde de données

Pour l’acquisition audio, je travail avec une super carte son Edirol à 16 entrées qui permet de faire de l’enregistrement multi-piste, du traitement audio, de l’équalisation en entrée et en sortie. Un outils précieux pour gagner en temps et en efficacité, surtout quand on veut prendre rapidement des choses de sources variées (amplis, guitares & basses en direct, micros, DI, multieffet.. ETC !)

L’Edirol va partir en retraite ou gardée en config mobile, au profit d’une Antelope Zen Tour.

Et le reste

  • 3 micros dynamiques de scène
  • micro Shure SM27 pour les amplis et la voix.
  • Shure SM7 pour la voix
  • Audio technica ATM 250DE (double capsule dynamique/statique pour capturer sans déphasage)
  • Shure SM57
  • Sennheiser E906
  • Console Yamaha pour mélanger les micro de prise guitare (technique Spectre Sound Studio)
  • Une boite de DI Koch pour faire des prises direct d’ampli,
  • Une pedal de disto  Guyatone MMX Metal monster
  • Un préamp guitare Boss ,
  • Un paire d’enceinte Studio Lab,
  • Un controller avec fader motorisé Berhinger,
  • Un clavier maitre Midi
  • différents casques d’écoute SONY.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *